Abdallah Saaf: Gaza contredit l’esprit du dialogue euroméditerranéen

Abdallah Saaf: Gaza contredit l’esprit du dialogue euroméditerranéen



MedAfrique : Euromesco, le réseau euroméditerranéen des instituts d’études politiques et stratégiques est traversé par une polémique entre ses membres sur Gaza.

Des membres du réseau, dont le président Abdallah Saaf ont lancé un appel à une réflexion et une réaction communes mais leur démarche, soulignent-ils, est faite à titre personnel et n’engage pas l’ institution.

La même situation se produit dans divers autres réseaux euroméditerranées où les divergences entre les membres israéliens et des autres pays engagés dans le processus, pas forcément les arabes exclusivement auraient, selon nos sources, éclaté au grand jour, au risque de conduire à une mise en panne du dialogue

Pour s’ en expliquer, le Professeur Abdallah Saaf, directeur du Centre des Etudes et Recherches en Sciences Sociales du Maroc, Professeur de sciences politiques à l’Université de Rabat, ancien ministre de l’Education Nationale sous le gouvernement de l’alternance, a bien voulu répondre aux questions de MedAfrique

Abdallah Saaf Rabat (11/01/2009)

• Pourquoi voulez-vous mobiliser l’opinion universitaire ?

Nous sommes quelques uns à travailler, depuis prés de deux décennies, sur la perspective euro-méditerranéenne comme espace de paix, de démocratie et de droits de l’homme.

Tous les événements qui contrarient cette perspective ou au contraire qui l’encouragent nous interpellent et constituent matière à communication, à réflexion, à analyse et à débats entre nous.

Nous nous sentons, de la rive nord comme de la rive sud engagée par l’idée d’une communauté euroméditerranéenne. Des événements comme ceux de Gaza ne peuvent nous laisser indifférents.
 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*