Abdellah Saaf: “Marx et Engels font le récit d’une résistance marocaine qu’ils admirent”

À l’aune de la parution de son nouvel ouvrage, ‘Ecrits marxistes sur le Maroc (1860-1925)’, Abdellah Saaf, chercheur, intellectuel, ancien ministre de l’Education nationale et lui-même marxiste, revient sur l’écriture de cet essai, ainsi que sur ce courant de pensée politique dans le Maroc des années 1970.

Par 

Que pouvaient bien avoir Marx, Engels et Rosa Luxemburg à dire sur le Maroc en 1859 ? Que connaissaient-ils de ce pays “précapitaliste” à l’époque, de ce peuple qu’ils qualifiaient eux-mêmes de “barbare” ? Que nous importent leurs perceptions ? C’est à cet ensemble de questionnements que s’attaque Abdellah Saaf dans son dernier essai, paru aux éditions La Croisée des Chemins, entre relecture, analyse et recherche scientifique.

La réalisation de cet ouvrage relève d’un immense travail de documentation, de collecte historique et de traduction. Comment vous y êtes-vous pris ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.